Blogue sur l'environnement

Alerte aux produits chimiques ! Pouvons-nous faire quelque chose ?

Les produits chimiques qui sortent des cheminées d'usine cause encore des problèmes irréparables dans l'environnement.

Les produits chimiques qui sortent des cheminées d’usine cause encore des problèmes irréparables dans l’environnement.

Alerte aux produits chimiques. Pouvons-nous faire quelque chose ?

Des grands mots et de gros maux 

Notre peau 

Beaucoup se demandent si les couches ou les serviettes hygiéniques jetables sont sécuritaires. Saviez-vous que la plupart des tampons et des serviettes hygiéniques synthétiques contiennent de la dioxine, du plastique et autre matière non naturelle.

La dioxine est un produit hautement toxique pour l’être humain et les autres formes de vie. La paroi vaginale étant très absorbantes, et même plus fragile en période de menstruation, ce produit n’a aucune difficulté à pénétrer dans notre organisme.

 Le problème est que notre corps ne sait pas comment s’en débarrasser et le stock, causant ainsi un risque de cancer du col de l’utérus, un affaiblissement du système immunitaire, et des infections vaginales. Ce genre de substance n’est pas indiquée sur l’emballage, car aucune loi ne l’oblige!

Et les nourrissons ?

C’est la même chose avec la peau des nourrissons. Ils ont une peau très fragile. De plus, l’industrie ajoute des parfums synthétiques, sans afficher la liste de ces produits chimiques tel que les phtalates et autres produits semblables qui peuvent déranger la croissance normale de bébé.

Considérant qu’une femme utilisera entre 10,000 et 15,000 tampons ou serviettes hygiéniques dans sa vie, que bébé aura besoin d’être changé environ 5000 fois avant l’âge de 2 ans et demi, et que ces protections souillées ne peuvent être récupérées ni compostées, c’est dans les incinérateurs que ces déchets finiront. Quel pollution ! 

Y a-t-il des alternatives ?

Avec un peu d’effort et beaucoup d’amour pour notre prochain et l’environnement dans lequel nous vivons, il est très facile de limiter notre empreinte écologique. les alternatives ne sont pas plus loin que le bout de notre souris d’ordinateur. De plus, elles existent ici, au Québec. Profitez-en pour encourager la consommation locale en passant.