L’histoire d’une belle amitié

Connais-tu Anaïs ? Je te la présente.

Il y a un an, une jeune fille me commande des serviettes hygiéniques lavables. Une petite erreur se glisse dans son adresse et je dois la contacter pour les informations manquantes.

« Bonjour, puis-je parler à Anaïs ? » dis-je au téléphone. La conversation se poursuit tout en douceur (c’est une de ses grandes forces d’ailleurs).

Je lui envoie donc son paquet. Elle était très contente. Or, ce que je ne savais pas, c’est qu’Anaïs avait beaucoup réfléchi à ce qu’elle pourrait faire de sa vie. Et cette commande va lui ouvrir ses horizons.

Anaïs Laplante Clermont
Anaïs Laplante Clermont
Anaïs apprend la couture
Anaïs apprend la couture
Nancy et Anaïs dans l'atelier
Nancy et Anaïs dans l'atelier
Anaïs Laplante Clermont en entrainement
Anaïs Laplante Clermont en entrainement

Je veux coudre des serviettes hygiéniques lavables moi aussi.

Par la suite, j’ai reçu un appel de sa part me demandant si je voulais être sa mentore. En effet, elle avait fait des démarches auprès d’Emploi Québec pour faire parti d’un programme intitulé « Jeunes Volontaires ».

Or, ce programme permet à des jeunes d’explorer le marcher du travail, mais en tant que future entrepreneurs.

Puisqu’elle vie à une heure de route de chez moi et que cela exigeait de ma part de me déplacer une fois par mois pour un minimum d’une moitié de journée, j’ai refusé.

Mais penses-tu qu’Anaïs accepte facilement un non ? Et bien, une autre de ses qualités, c’est que, lorsqu’elle veut quelque chose, elle est déterminée !

Après une belle discussion par téléphone, j’ai accepté de l’aider dans son projet sans toutefois être sa mentore officielle.

De fil en aiguille (quel jeu de mot !), ce qui devait être une visite d’une journée dans mon atelier s’est avéré être une belle relation de coaching autant pour la couture que tout ce qui englobe être en affaire.

Elle a du cœur au ventre !

Aujourd’hui, elle possède sa propre boutique en ligne que tu peux visiter.

En somme, elle a maintenant son logo qui a été dessiné par sa mère avec soin, ses étiquettes avec son numéro CA, ainsi que son atelier chez ses grands-parents.

D’ailleurs, on peut les voir sur la photo. Ils sont restés toute l’après-midi du festival Kaput (son père était là également).

Elle a participé à au moins 5 salons, le dernier étant le Festival Kaput de Beloeil. Ce festival met l’accent sur les artisans récupérateurs et les les artisans dans le domaine du zéro déchet.

Anaïs avec ses grands-parents, Festival kaput
Anaïs avec ses grands-parents, Festival kaput

Un sage a dit un jour qu’il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. Je l’ai expérimenté personnellement.

Une chanson qui résume bien ce qui s’est passé dan la dernière année entre Anaïs et moi-même est celle de Randy travis ; Point Of light.

Elle a surmonté bien des épreuves haut la main ! Je te félicite Anaïs.

J’ai offert à Anaïs de mettre quelques-unes de ses confections sur ma boutique en ligne. Tu as donc l’occasion d’encourager la relève.

Protège dessous tanga

Disques démaquillants lavables

Boutique lL’Écossentiel (sa boutique Etsy)

Anaïs Laplante Clermont au Festival Kaput
Anaïs Laplante Clermont au Festival Kaput

Obtiens 10% de rabais sur ta prochaine commande lorsque tu t'inscris à l'infolettre.

Obtiens 10% de rabais sur ta prochaine commande lorsque tu t'inscris à l'infolettre.